Accueil / Les difficultés du français / Sử dụng “ON” trong tiêng pháp

Sử dụng “ON” trong tiêng pháp

Ngữ pháp tiếng pháp cơ bản

ON

– On met du temps à nous servir dons ce restaurant !

C’est vrai, on attend depuis un quart d’heure cl on n’est toujours pas servis.

■ Qui est on ?

“On” peut représenter je, tu, il, elle, nous, vous, ils, elles.

►  On = je, cet emploi (assez. rare) se trouve dans des essais ou des thèses universitaires :

On tente, ici, de présenter une approche nouvelle de… (je tente).

On est bien conscient de la difficulté de… (je suis bien conscient).

► On = tu, particulièrement pour les enfants ou lorsqu’il y a hésitation entre le tu et le vous:

Alors, mon petit, on travaille bien à l’école ? (tu travailles).

On est en vacances ? (tu es / vous êtes en vacances).

On peut aussi remplacer l’impératif :

On se calme (calme-toi !). On se dépêche (dépêche-toi !).

► On = il, elle (quelqu’un). On peut remplacer quelqu’un (indéfini), mais aussi, quoique plus rarement, une personne particulière (il ou elle) :

On m’a donné tontes les informations nécessaires (quelqu’un m’a donné).

– Je viens de parler à votre secrétaire.

– Vous a-t-on dit que je ne serais pas là la semaine prochaine ? (vous a-t-elle dit ).

 ►  On = nous, particulièrement en français familier :

Pierre et moi, on a été prendre un café (nous avons été).

Tu es prêt ? On y va ? (nous y allons ?).

Il est possible dans ce cas d’utiliser le pronom nous devant on :

Nous, on va au restaurant ce soir

►  On = vous, lorsqu’on hésite mire tu el vous, mais celte forme est aussi souvent employée dans certains milieux professionnels :

Le médecin ou l’infirmière : On a bien pris les médicaments ? (vous avez bien pris).

Le policier : On n’a pas vu le feu rouge ? (vous n’avez pas vu).

L’enseignant : On se concentre (concentrez-\ous).

►  On = ils, elles. Comme pour le singulier, on peut être indéfini (des gens) ou remplacer des personnes précises:

Au parlement, on a vote contre cette loi (ils / les parlementaires ont voté).

On a pillé la banque (des gens ont pillé).

Regles

■ Le contexte précise quel pronom personnel est remplacé par on.

Alors Pierre, on rêve ? (tu).

On a vu un film hier qui nous a bien plu. On est rentrés tard du cinéma (nous).

■ Le verbe conjugué est toujours à l.i troisième personne du singulier, mais le participe passé, avec l’auxiliaire être, peul s’accorder avec ce pronom. (Ce n’est pas une règle obligatoire).

Jacques et moi, on ne s’était pas vus depuis cinq ans. Bonjour Marie, on est rentrée de vacances ?

La même règle s’applique avec l’adjectif.

On est prêtes, mesdemoiselles ?

Eh bien, les enfants, on est tristes ?

En revanche, lorsque on est un véritable indéfini, il n’y a pas d’accord. On est venu pendant mon absence (que ce soit une ou plusieurs personnes).

À propos de Nguyen Hoang Anh

Vietnamien, Father, Husband, I own and develop #Apprendre Français, founder of @Apprendre Français

Voir Aussi

ÉLISION et APOSTROPHE

ÉLISION et APOSTROPHE Tu t’ennuies ?- Oui. c’est vrai, je m’ennuie. Ce qu’il raconte n’est …

ACCENTS

ACCENTS La fermière n’aurait pas dû planter du blé, mais du maïs. 1. Le son …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *