Accueil / Grammaire Française / Les groupes de mots

Les groupes de mots

I. Définition du groupe

Les grammairiens utilisent les dénominations ” groupe” et “syntagme” de manière assez semblable. Ces deux termes désignent un ensemble de mots qui sont tous en relation avec un élément central appelé “noyau“.

Les groupes peuvent se distinguer de deux manières différentes, par la nature du mot noyau, et par la fonction de ce mot noyau.

La première distinction permet de subdiviser la notion de groupe en :

– groupe nominal le noyau est un nom;
Une jolie petite maison.

– groupe verbal le noyau est un verbe;
…me le prendre.

– groupe adjectival le noyau est un adjectif;
Fier d’une réussite. Célèbre pour ses exploits.

– groupe pronominal le noyau est un pronom;
Ceux d’entre vous.

– groupe adverbial, le noyau est un adverbe.
Il a agi conformément à la loi.

La seconde distinction (par la fonction) retrouve évidemment les fonctions possibles de chaque noyau du groupe :

– groupe sujet;
– groupe objet;
– groupe circonstanciel;
– etc.

Les groupes obtenus par la première distinction donnent lieu à des entrées spécifiques auxquelles vous pouvez vous reporter en cas de besoin.

II. Groupe adjectival

Les grammairiens utilisent les dénominations “groupe” et “syntagme” de manière assez semblable. Ces deux termes désignent un ensemble de mots qui sont tous en relation avec un élément central appelé “noyau“. Le groupe adjectival est un groupe dont le noyau est un adjectif.

La plupart du temps, un groupe adjectival est formé d’un adjectif et d’un ou plusieurs compléments.

Employé seul, en fonction de pronom, l’adjectif numéral peut avoir un complément (Le second de ses fils vit en Espagne. Deux de mes voisins se sont disputés).

L’adjectif qualificatif quelle que soit sa fonction peut lui aussi recevoir un complément :

– Cette bouteille est pleine de vin.
– Cet élève est doué en langues étrangères.
– Michel, absent du travail, est introuvable.

Un tel groupe peut occuper quatre fonctions :

– épithète (Il échange des informations avec un homme issu de la même école).
– attribut du sujet (Cet homme est plein de morgue),
– attribut du complément d’objet (Il le pense bon pour les faibles),
– apposition (Michel, absent du travail, est introuvable).

III. Groupe nominal

Les grammairiens utilisent les dénominations “groupe” et “syntagme” de manière assez semblable. Ces deux termes désignent un ensemble de mots qui sont tous en relation avec un élément central appelé “noyau“. Le groupe nominal est un groupe dont le noyau est un nom.

Le groupe nominal le plus simple est formé du nom seul (Pierre est sorti). Le groupe nominal peut être formé de divers éléments, parmi ces éléments certains sont obligatoires, d’autres facultatifs.

Les éléments obligatoires sont le nom et les déterminants (avec certaines exceptions voir omission de l’article).

Les éléments facultatifs sont de trois types :

– des adjectifs ( épithètes ou en apposition) (Il roule avec un vélo vertFurieux, les ouvriers ont cessé le travail.
– des compléments du nom, la plupart du temps, introduits par une préposition (Il roule avec un vélo de course).
– des subordonnées relatives (Le voisin qui a un drôle de chapeau est venu ce matin.).

Ces trois types peuvent se combiner pour former des groupes nominaux complexes, emboîtés (Il roule avec un vélo de course qui a un drôle de porte-bagages en tôle de récupération).

Le nom noyau règle, pour chaque groupe, l’accord avec les déterminants et les divers éléments qui l’accompagnent. Cet accord maintient la cohésion du groupe il est indispensable.

Un groupe nominal peut occuper les fonctions suivantes :

– sujet du verbe : La voiture rouge est plus rapide.
– complément d’objet direct (ou indirect) : Il préfère la voiture rouge.
– attribut du sujet : La porte est en bois de cerisier.
– attribut de l’objet : Elle a traité cet homme de bandit de grand chemin.
– apposition Le cerf, roi de nos forêts, est en voie de disparition.
– nom en apostrophe Petit Pierre, chante la dernière chanson!
 complément circonstanciel Il mange le soir vers 20 heures.
– complément du nom ou du pronom : Il boit un verre de vin.
– complément de l’adjectif : Il a cassé une bouteille pleine de cidre.
– complément de l’adverbe Il a agi conformément à la loi.
– complément d’agent Cette ordonnance a été faite par le médecin de famille.
– complément de l’interjection : Gare au gorille.
– complément du présentatif : Voici les cerises.

Bien entendu, ces diverses fonctions peuvent être occupées par un nom seul ou son équivalent (pronom, infinitif-nom, adverbe de quantité nominalisé, etc.).

IV. Groupe pronominal

Les grammairiens utilisent les dénominations “groupe” et “syntagme” de manière assez semblable. Ces deux termes désignent un ensemble de mots qui sont tous en relation avec un élément central appelé “noyau“. Le groupe pronominal est un groupe dont le noyau est un pronom.

Des six sortes de PRONOMS (personnels, possessifs, démonstratifs, indéfinis, interrogatifs, relatifs), seuls trois peuvent prendre un complément : ce sont les PRONOMS démonstratifs (ceux de nos hommes), les PRONOMS indéfinis (aucun d’entre nous), les PRONOMS interrogatifs (qui de vous).

Lorsqu’il joue le rôle du nom, le groupe pronominal peut occuper les mêmes fonctions que celui-ci.

V. Groupe verbal

Les grammairiens utilisent les dénominations “groupe” et “syntagme” de manière assez semblable. Ces deux termes désignent un ensemble de mots qui sont tous en relation avec un élément central appelé “noyau“. Le groupe verbal est un groupe dont le noyau est un verbe.

Le groupe verbal s’analyse lui-même en plusieurs groupes.

Exemple : Le petit garçon mange une tartine.
Le petit garçon 
= groupe nominal sujet.
mange une tartine = groupe verbal.

lui-même composé de :
mange = 3e personne du singulier de l’indicatif présent.
une tartine = groupe nominal complément d’objet direct.

On voit donc apparaître un nouveau groupe nominal à l’intérieur du groupe verbal. Il ne faut pas confondre leur emboîtement, certains auteurs donnent des numéros GN1, GN2, etc.

La description du groupe verbal doit faire apparaître les différents compléments du verbe ( complément d’objet direct, attributde l’objet, complément circonstanciel, complément absolu, complément d’agent), un second niveau doit décrire les différents mots ou groupes occupant ces fonctions ( groupe nominal, groupe adjectival, groupe pronominal).

Pour être complète, la description sera exhaustive sur le mot noyau : le verbe (action ou état, conjugaison selon la terminaison, les voix du verbe, les modes, les temps (du verbe), la personne du verbe, le nombre, les tours (négatif, interrogatif, etc.).

La plupart de ces caractéristiques donnent lieu à des entrées que vous pouvez consulter en cas de besoin.

À propos de Nguyen Hoang Anh

Vietnamien, Father, Husband, I own and develop #Apprendre Français, founder of @Apprendre Français

Voir Aussi

Y et En (pronoms)

Y et En (pronoms)  – Ça y est, je suis en retard, je dois m’en …

Indicatif ou subjontif ?

Verbe de jugement : Indicatif ou subjontif ? – Il semble que ce soit demain que les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *