Accueil / Grammaire Française / Les constructions verbales

Les constructions verbales

Học tiếng pháp

LES CONSTRUCTIONS VERBALES

Les constructions verbales sont très variées. Il existe trois types de verbes :

•  les verbes employés seuls, c’est-à-dire sans complément d’objet ;

—► Le soleil brille.

•  les verbes suivis d’un attribut ;

—► La terre est ronde.

•  les verbes suivis d’un ou de deux compléments d’objet qui en précisen le sens : nom, infinitif, proposition subordonnée. Ces verbes sont les plus nombreux.

—► Jean a offert des fleurs à sa femme.

—► Le chien voudrait sortir.

—► J’espère que vous avez passé de bonnes vacances.

VERBES EMPLOYÉS SEULS

Ce sont des verbes intransitifs, c’est-à-dire qu’ils ont un sens par eux-mêmes, sans être suivis d’un complément d’objet.

C’est le cas :

– des verbes : rire, pleurer, ouvrir, rougir, pâlir, dormir, reôter, naître, vivre, mourir, etc.

■ Les enfants donnent

■ Quelle excellente soirée ! Nous avons bien ri.

■ Victor Hugo est mort en 1885.

– des verbes de mouvement : marcher; courir, arriver, partir, venir; entrer, sortir, avancer, reculer, etc.

■ Attention ! La voiture recule.

■ Le train est parti à midi.

II. VERBES SUIVIS D’UN ATTRIBUT

Le sujet est relié par le verbe à un attribut. Celui-ci peut être un adjectif ou un nom.

Les principaux verbes attributifs sont :

–          le verbe être,

Les rues du village sont désertes le soir.

■ Madame Legrand est orthophoniste.

– les verbes paraître, sembler, avoir l’air, devenir, etc.

■ Étienne semble très content de son nouveau travail.

■ À l’automne, les feuilles des arbres deviennent rousses.

D’autres verbes peuvent être employés avec un attribut : vivre, mourir, tomber, reôter, etc.

■ Marianne vit seule.

1. Le complément d’ob jet direct (COD)

L’action passe directement sur l’objet sans l’intermédiaire d’une préposition.

■ Elle lit un poème, (elle lit quoi ?)

■ Elle surveille ses enfants, (elle surveille qui ?)

2. Le complément d’objet indirect (COI)

L’action passe indirectement sur l’objet par l’intermédiaire d’une préposition : à ou de.

II téléphone à sa mère tous les dimanches, (il téléphone à qui ?)

■ Le conférencier parlera de la politique européenne.

(il parlera de quoi ?)

Verbes suivis d’un injfinitifi complément

Certains verbes sont suivis directement de l’infinitif, d’autres sont suivis d’un infinitif précédé d’une préposition.

1. Verbe + infinitif

C’est le cas de verbes très courants comme aimer, pouvoir; vouloir; savoir; espérer, penser, etc.

■ À Paris, on peut prendre le métro jusqu’à une heure du matin.

■ J’aime faire du bateau.

2. Verbe + préposition + infinitif

Les deux prépositions les plus fréquentes sont à et de.

Préposition à : tenir; commencer; se mettre, penser; chercher; réussir, etc.

■ Il hésite à accepter cette proposition.

■ Elle ne s’habitue pas à se lever tôt.

Préposition de : essayer, avoir besoin, avoir envie, oublier, accepter, etc.

■ Ils ont décidé de faire le tour de la Bretagne à bicyclette.

■ Je regrette de ne pas savoir jouer d’un instrument de musique.

L’action passe directement sur l’objet sans l’intermédiaire d’une préposition.

■ Elle lit un poème, (elle lit quoi ?)

■ Elle surveille ses enfants, (elle surveille qui ?)

2. Le complément d’objet indirect (COI)

L’action passe indirectement sur l’objet par l’intermédiaire d’une préposition : à ou de.

■ II téléphone à sa mère tous les dimanches, (il téléphone à qui ?)

■ Le conférencier parlera de la politique européenne.

(il parlera de quoi ?)

Verbes suivis d’un infinitif complément

Certains verbes sont suivis directement de l’infinitif, d’autres sont suivis d’un infinitif précédé d’une préposition.

1. Verbe + infinitif

C’est le cas de verbes très courants comme aimer, pouvoir; vouloir;

Verbes suivis de deux complémens

De nombreux verbes peuvent avoir deux compléments. Plusieurs constructions sont possibles.

Verbe + COD + COI (quelque chose à quelqu’un / quelqu’un à quelqu’un)

Verbes : apporter, demander, montrer, envoyer, etc.

■ Nous avons acheté un vélo à notre fils.

                                                 (COD) (COI)

■ Il raconte souvent des histoires à ses amis.

■ Il a présenté sa petite amie à ses parents.

Verbe + COI (à quelqu’un) + de + infinitif

Verbes : dire, permettre, promettre, demander, écrire, etc.

■ À l’hôpital, on demande aux visiteurs d’éteindre leur portable.

L’action passe directement sur l’objet sans l’intermédiaire d’une préposition.

■ Elle lit un poème, (elle lit quoi ?)

■ Elle surveille ses enfants, (elle surveille qui ?)

2. Le complément d’objet indirect (COI)

L’action passe indirectement sur l’objet par l’intermédiaire d’une préposition : à ou de.

■ II téléphone à sa mère tous les dimanches, (il téléphone à qui ?)

■ Le conférencier parlera de la politique européenne.

(il parlera de quoi ?)

Verbes suivis d’un infinitif complément

Certains verbes sont suivis directement de l’infinitif, d’autres sont suivis d’un infinitif précédé d’une préposition.

Verbe + infinitif

C’est le cas de verbes très courants comme aimer, pouvoir; vouloir;

Verbes suivis d’une proposition subordonnée

Ces verbes sont nombreux. Deux sortes de propositions peuvent les suivre :

– une subordonnée complétive,

■ Delphine aime qu’on lui offre des fleurs

– une subordonnée interrogative indirecte.

■ Louis demande si tout est prêt pour le départ.

III. VERBES À CONSTRUCTIONS MULTIPLES

Se servir

■  Voilà des cerises. Servez-vous ! (= prenez des cerises !)

Se servir de

■  Je me sers d’intemet pour avoir des informations sur beaucoup de sujets. (= j’utilise internet)

Manquer

Manquer de qqch

■ Je manque de temps et d’argent. (« je n’ai pas assez de…) Manquer qqch

■  II a manqué son train. (= il n’a pas pu prendre son train)

Verbe impersonnel

■ Il manque un bouton à ma veste. (= j’ai perdu un bouton) Manquer à qqn

■  Sa famille lui manque mais il manque aussi à sa famille.

(= il voudrait voir sa famille)  ( sa famille voudrait le voir)

Faire

Faire + complément d’objet direct

■ C’est moi qui ai fait cette tarte au citron.

■ Je vais faire des courses

Faire + infinitif (= être la cause de)

Sens actif

■ C’est un médicament qui fait dormir.

■ Le psychanalyste fait allonger son patient sur le divan.

Sens passif

■ J’ai fait laver ma voiture dans une station service.

(= ma voiture a été lavée par qqn)

Le verbe faire peut remplacer un groupe verbal.

■ Tu as réservé des places dans le train ? Non, je ne l’ai pas encore fait. (= je n’ai pas encore réservé de places dans le train)

À propos de Nguyen Hoang Anh

Vietnamien, Father, Husband, I own and develop #Apprendre Français, founder of @Apprendre Français

Voir Aussi

Y et En (pronoms)

Y et En (pronoms)  – Ça y est, je suis en retard, je dois m’en …

Indicatif ou subjontif ?

Verbe de jugement : Indicatif ou subjontif ? – Il semble que ce soit demain que les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *