Accueil / Grammaire Française / Les auxiliaires et les semi-auxiliaires

Les auxiliaires et les semi-auxiliaires

Học tiếng pháp

LES AUXILIAIRES ET LES SEMI-AUXILIAIRES

Les verbes avoir et être sont des auxiliaires quand ils servent à conjuguer les verbes aux temps composés :

  • de la forme active,

—► Ce matin, j’ai pris l’autobus un peu plus tôt que d’habitude.

  • de la forme passive,

—► L’autobus a été retardé par des embouteillages.

  • de la forme pronominale.

—► Je me suis dépêché pour arriver à l’heure au bureau

Quelques verbes suivis d’un infinitif sont des semi-auxiliaires qui permettent d’exprimer différentes valeurs de temps et de sens.

—► Il vient de partir, (passé récent)

—► Vous devez fournir un certificat médical en cas d’absence, (obligation)

I. LES AUXILIAIRES

Les verbes à la forme active

On forme les temps composés avec l’auxiliaire avoir ou être suivi du participe passé. C’est le temps de l’auxiliaire qui différencie les temps composés.

■ J’ai lu et relu Le Petit Prince. J’adore ce livre.

   (passé composé)

■ Comme ils étaient arrivés très tard, ils n’ont pas dîné avec nous.

                 (plus-que-parfait)                   (passé composé)

■ J’aurais bien aimé faire du théâtre.

(conditionnel passé)

1.      Verbes conjugués avec l’auxiliaire avoir

Ce sont les plus nombreux.

■ Nous avons fait un beau voyage en Italie cet été.

■ Je m’étonne que vous n’ayez pas compris mon message.

■ Nous aurons tout rangé avant ce soir. Je vous le promets

2. Verbes conjugués avec l’auxiliaire être

Certains verbes très fréquents se conjuguent avec être. Ce sont :

—  des verbes de mouvement qui indiquent un déplacement dans l’espace ou un changement de lieu : aller, arriver, descendre, entrer, monter, partir, paôder, retourner, Aortir, tomber, venir ;

■  Ils sont partis avant la fin du film parce qu’ils le trouvaient ennuyeux.

■  Ma soeur est allée voir une exposition de photographies.

—  quatre verbes d’état : devenir, reôter, naître, mourir.

■  Alice est restée trois heures à la bibliothèque pour préparer un exposé.

Cas particulier

Certains verbes de mouvement sont conjugués avec avoir quand ils sont suivis d’un complément d’objet direct : (r)entrer, descendre, monter, passer, retourner, àortir.

Comparez :

Les clients de la chambre 201 sont déjà montés.

(monter n’a pas de COD)

et Le portier de l’hôtel a monté leurs bagages dans la chambre.

(monter + COD : les bagages)

■ À quelle heure êtes-vous sortis de la salle de réunion ?

(sortir n’a pas de COD)

et Pour ranger ma bibliothèque, j’ai sorti tous mes livres.

(sortir + COD : les livres)

Le changement d’auxiliaire peut correspondre à un changement de sens.

Comparez :

Passer

■ J’ai passé du temps à préparer ce canard à l’orange.

(= j’ai employé mon temps)

et Je suis passé par l’avenue Victor Hugo pour rentrer chez moi.

(= j’ai pris l’avenue Victor Hugo)

Retourner

■  Le jardinier a retourné la terre avant de planter les salades.

(= il a travaillé la terre)

et Elle est retournée dans le laboratoire chercher le livre qu’elle avait oublié. (= elle est allée de nouveau…)

Les verbes à la forme passive

■   Le vaccin contre la rage a été découvert par Pasteur.

■   Le rôle de don Juan sera joué par un jeune acteur du Conservatoire.

Les verbes pronominaux

■   Nous nous sommes promenés au bord de la rivière.

■   Les spectateurs se sont levés pour applaudir les acteurs

II. LES SEMI-AUXILIAIRES

Les semi-auxiliaires sont des verbes toujours suivis d’un infinitif. Il y a plusieurs sortes de semi-auxiliaires.

Ils indiquent le temps

1.      Le futur

Aller + infinitif : futur proche

■   Le bébé va s’endormir.

■   J’allais prendre ma douche quand le téléphone a sonné. Devoir + infinitif

■   Nos amis Lacombe doivent arriver à la gare de l’Est à 21 h.

■   Marie devait passer me voir hier.

 2.      Le passé

Venir de + infinitif : passé récent

■   Est-ce que Victoire est là ? Non, elle vient de sortir.

■   Victoire venait de partir quand Renaud est arrivé.

Les verbes aller et venir suivis de l’infinitif sont aussi des verbes de mouvement.


semi-auxiliaires

verbes de mouvement

Aller : il va rentrer dans cinq minutes.Venir : il vient de rentrer. Tu pars ? Oui, je vais acheter des timbres, (déplacement)On a sonné. C’est le technicien qui vient réparer le lave-linge, (déplacement)

Ils indiquent un aspect du verbe

Ils indiquent l’aspect, c’est-à-dire le début, le déroulement ou la fin d’une action.

Le début : se mettre à, commencer à/de, être sur le point de.

■   En entendant cette histoire, tout ie monde s’est mis à rire.

■   Il était sur le point de se coucher lorsque nous sommes arrivés.

Le déroulement d’une action : être en train de, continuer à. m Ne dérange pas Stanislas ! Il est en train de travailler.

La fin d’une action : finir de, céôaer de, arrêter de.

■   Au bout de trois jours, la pluie a enfin cessé de tomber.

■   Tu peux prendre le journal. J’ai fini de le lire.

Ils ont une valeur modale

Ils indiquent l’attitude, la façon de penser de celui qui énonce la phrase.

1.      Devoir

L’obligation

■   Tout le monde doit respecter la loi.

La probabilité

■   Quelle chaleur ! Il doit faire au moins 35 °C.

■   Jacques n’est pas encore là. Ça m’étonne. Il a dû avoir un problème.

2.      Pouvoir

La capacité de faire quelque chose

■   Cet avion pourra transporter plus de 700 passagers.

L’autorisation

■   Est-ce que je peux prendre une photo de cet adorable bébé ? La politesse

■   Tu peux me prêter ta voiture demain ?

L’éventualité, la probabilité

■   Attention ! Il a neigé, on peut glisser.

Ne confondez pas pouvoir et savoir.

Pouvoir : être capable de faire qqch physiquement ou intellectuellement.

■ Il peut courir le ioo mètres en 12 secondes !

■ Anne peut réciter par cœur des dizaines de poèmes.

Quelle mémoire !

Savoir : connaître les règles, la technique.

■ Il sait très bien jouer au tennis.

■ C’est un homme politique qui sait parler en public.

Comparez :

■  II ne sait pas nager. (= il n’a pas appris)

et II peut nager 1 km sans s’arrêter. (= il est capable de nager…)

3. Les verbes faire et laisser

Faire : être la cause d’une action.

■   La tempête de 1999 a fait tomber beaucoup d’arbres dans le parc du château de Versailles.

■   Il faut que je fasse réparer la télévision qui ne marche plus.

Laisser : ne pas empêcher une action.

■   Taisez-vous ! Laissez parler Pauline !

■   Oh ! Vous avez laissé tomber vos gants.

Tiếng pháp online chúc các bạn học tốt tiếng pháp!!

À propos de Nguyen Hoang Anh

Vietnamien, Father, Husband, I own and develop #Apprendre Français, founder of @Apprendre Français

Voir Aussi

Y et En (pronoms)

Y et En (pronoms)  – Ça y est, je suis en retard, je dois m’en …

Indicatif ou subjontif ?

Verbe de jugement : Indicatif ou subjontif ? – Il semble que ce soit demain que les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *