Accueil / Grammaire Française / La préposition

La préposition

I. Préposition

La préposition fait partie des quatre espèces de mots invariables.

La préposition sert, la plupart du temps, à réunir deux mots, le second complétant le premier, et indiquant un rapport particulier selon les circonstances (Il partira vers midi. Il a une pipe en buis. etc.). Ce second mot (ou groupe de mots), qui vient compléter le premier est appelé complément. On parle aussi de régime de la préposition.

Celui-ci peut être un nom (Une maison de paille), un pronom (J’ai été chez lui), un adverbe (Il repartira dès demain), un infinitif(Il faut se coucher pour se reposer).

La préposition peut marquer de nombreuses nuances.

– le rang : devant, derrière, après…
– le lieu : dans, en, à, chez, sous…
– le temps : avant, après, à, depuis, pendant…
– la cause : pour, vu…
– la manière : avec, sans, selon, de, à…
– le but : pour, à, envers…
– la séparation : sans, sauf…
– etc.

Notez : un même mot peut être adverbe ou préposition, cela dépend de son emploi (Vous le trouverez derrière = adverbe,Vous le trouverez derrière la maison = préposition).

La préposition peut se présenter sous l’aspect d’un seul mot (comme dans les exemples ci-dessus) ou sous l’aspect de plusieurs mots ; on parle alors de locution prépositive.

Locutions prépositives : à cause de, afin de, à l’abri de, à force de, à l’exception de, à l’insu de, à moins de, à raison de, au-dedans de, au-delà de, au lieu de, auprès de, autour de, avant de, d’après, de derrière, d’entre, de peur de, du côté de, en dehors de, en dépit de, en faveur de, en sus de, face à, faute de, grâce à, hors de, loin de, près de, quant à, sauf à, etc.

Parfois, la préposition est vide de sens, elle est alors dite explétive et n’a aucun rôle grammatical (La ville de Toulouse. Le mois d’avril. Et tous de rire.).

II. Accord du participe passé (cas d’invariabilité)

Les participes passés “attendu, compris, non-compris, y compris, entendu, excepté, ôté, ouï, passé, supposé, vu” sont invariables quand ils sont placés devant le nom ou le pronom, ils sont alors considérés comme des prépositions.

Attendu son incapacité, il faut le protéger.
Compris les indemnités, la somme est suffisante.
Ôté les observations personnelles, le reste est correct.
Ouï les témoins, l’affaire semble claire.

Ces mêmes participes, placés après le nom, s’accordent normalement.

Les indemnités comprises, la somme est suffisante.
Les observations personnelles ôtées, le reste est correct.
Les témoins ouïs, l’affaire semble claire.

Notez : Si la position du participe résulte d’une simple inversion, il faut l’accorder :

Ces sommes, déjà comprises au compte précédent, ne figurent pas ici.

L’inversion du membre de phrase entre virgules, n’a aucune influence sur l’accord.

Déjà comprises au compte précédent, ces sommes ne figurent pas ici.

À propos de Nguyen Hoang Anh

Vietnamien, Father, Husband, I own and develop #Apprendre Français, founder of @Apprendre Français

Voir Aussi

Y et En (pronoms)

Y et En (pronoms)  – Ça y est, je suis en retard, je dois m’en …

Indicatif ou subjontif ?

Verbe de jugement : Indicatif ou subjontif ? – Il semble que ce soit demain que les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *