Accueil / Grammaire Française / L’indicatif – phần 2

L’indicatif – phần 2

II. LES TEMPS DE L’ANTÉRIORITÉ DANS LE PASSÉ

Le plus-que-parfait, le passé antérieur et le passé surcomposé sont des temps composés. Ils ont une valeur d’accompli.

Le plus-que-parfait

1. Formation

Auxiliaire avoir ou être à l’imparfait + participe passé.

Il avait parlé.

Il était sorti.

2. Emploi

Il exprime l’antériorité d’un fait passé par rapport à un autre fait passé :

– par rapport au passé composé.

■ J‘ai beaucoup aimé le roman que tu m’avais conseillé de lire.

             (action 2)                                                  (action 1)

– par rapport à l’imparfait,

■ Les randonneurs avaient marché plusieurs heures et ils mouraient de soif.

                                           (action 1)                                                                   (action 2)

– par rapport au passé simple.

■ Il crut qu’elle avait lu ce roman car elle en parlait très bien,

    (action 2)        (action 1)

Employé avec la conjonction si, il exprime l’irréalité d’un fait passé.

■ Si nous avions eu plus de temps, nous nous serions arrêtés pour visiter Dijon.

■ Ah ! si tu avais suivi mes conseils !

■ Il m’a regardé comme si j’avais dit une bêtise.

Le passé antérieur

1. Formation

Auxiliaire avoir ou être au passé simple + participe passé.

J’eus parlé.

Je fus sorti.

2. Emploi

Le passé antérieur est réservé à la langue écrite. Il s’emploie dans la subordonnée de temps, pour marquer l’antériorité immédiate par rapport à un passé simple.

■ Dès qu’il eut prononcé ces mots, un concert de protestations

(tout de suite après le discours)

s’éleva dans la foule.

■ À peine Clara fut-elle sortie que la pluie se mit à tomber avec violence.

Le passé surcomposé

1. Formation

Auxiliaire avoir ou être au passé composé + participe passé.

J’ai eu parlé.

J’ai été sorti.

2. Emploi

Le passé surcomposé s’emploie dans la subordonnée de temps, pour marquer l’antériorité immédiate par rapport à un passé composé. C’est un temps peu employé.

■ Dès qu’il a eu prononcé ces mots, un concert de protestations s’est élevé dans la foule.

■ À peine Clara a-t-elle été sortie que la pluie s’est mise à tomber avec violence.

IV. LES TEMPS DU FUTUR

Les temps du futur expriment un fait situé dans l’avenir par rapport au moment où l’on parle.

On distingue :

les futurs par rapport au présent ou au futur ;

— futur simple,

— futur proche,

— futur antérieur,

les futurs par rapport à un temps du passé ;

— futur dans le passé,

— futur proche dans le passé,

— futur antérieur dans le passé.

Le futur simple

1. Formation

Le futur se forme à partir de l’infinitif sauf pour certains verbes du troisième groupe. Les terminaisons sont les mêmes pour tous les verbes : ai, as, a, ons, ez, ont.

– Verbes du premier et du deuxième groupe :

Infinitif + terminaisons.

Chanter —► je chanter-ai / nous chanter-ons

Finir —► je finir-ai / nous finir-ons

– Verbes du troisième groupe :

Verbes en -re

Infinitif sans -e + terminaisons.

Mettre -+ je mettr-ai / nous mettr-ons prendre -+ je prendr-ai / nous prendr-ons

Verbes en –ir

 Infinitif + terminaisons.

Partir —► je partir-ai / nous partir-ons

Ouvrir —► j’ouvrir-ai / nous ouvrir-ons

Radical particulier : venir et tenir et leurs composés,

Venir —► je viendr-ai / nous viendr-ons

Tenir —► je tiendr-ai / nous tiendr-ons

Verbes en -oir

Radical + –r + terminaisons.

La plupart ont un futur irrégulier.

Devoir —► je devr-ai / nous devr-ons

Recevoir —► je recevr-ai / nous recevr-ons

2. Emploi

Le futur situe le fait dans un avenir proche ou lointain. Il est souvent accompagné d’un indicateur de temps.

■ « Des orages éclateront dans la soirée », annonce la météo.

■ Dans cinquante ans, quel sera l’état de notre planète ?

Le futur peut avoir la valeur d’un impératif. Il atténue l’ordre.

■ Vous prendrez ce médicament deux fois par jour pendant (= prenez) une semaine.

■ Pour demain vous ferez l’exercice n° 5 page 12. (= faites)

Le Futur proche

1. Formation

Verbe aller au présent + infinitif.

Je vais partir.

2. Emploi

Il situe le fait dans un avenir très proche.

■ Le ciel est noir ; il va pleuvoir.

■ Des inondations ont eu lieu dans le Sud de la France.

Le gouvernement va prendre des mesures d’urgence pour venir en aide aux populations sinistrées.

Il présente aussi comme certain un fait situé dans un avenir lointain.

■ Dans trois ans, nous allons célébrer le millénaire de notre ville.

Devoir et être sur le point de sont des semi-auxiliaires modaux qui ont une valeur de futur proche.

■ Mon père doit se faire opérer mardi. (devoir présente le fait comme certain.)

■ L’avion est sur le point de décoller.

(être sur le point de présente le fait comme très proche.)

Le futur antérieur

1. Formation

Auxiliaire avoir ou être au futur + participe passé.

J’aurai parlé.

Je serai sorti.

2. Emploi

Le futur antérieur s’emploie pour marquer l’antériorité par rapport à un futur ou à un impératif.

■ Une fois que vous aurez rempli ce formulaire d’inscription, vous le renverrez à l’adresse indiquée.

■ Quand tu auras lu le journal, passe-le-moi !

Employé seul, il présente un fait comme accompli et certain par rapport à un moment donné du futur, généralement précisé par une indication de temps.

■ Dans un mois, Marie aura accouché d’une petite fille.

■ Cendrillon promet à sa marraine qu’elle sera rentrée avant minuit

Comparez :

■ il remettra son rapport à la fin de la semaine.

(simple indication de temps)

et II aura remis son rapport à la fin de la semaine.

(= il est certain que ce sera fait)

Les futurs dans le passé

Dans un contexte passé, on emploie le futur, le futur antérieur et les futurs proches dans le passé pour respecter la règle de la concordance des temps.

1. Le futur simple dans le passé

Les formes sont les mêmes que celles du conditionnel présent. Comparez :

■  Nous sommes le 15 décembre. Ce sera bientôt Noël.

et Nous étions le 15 décembre. Ce serait bientôt Noël.

■ On annonce que les élections législatives auront lieu le 15 mai.

et On a annoncé que les élections législatives auraient lieu le 15 mai.

■ Le vendeur dit qu’il nous préviendra dès la réception de notre commande.

et Le vendeur a dit qu’il nous préviendrait dès la réception de notre commande.

2. Le futur antérieur dans le passé

Les formes sont les mêmes que celles du conditionnel passé.

Comparez :

■  On annonce que les deux présidents recevront les journalistes après qu’ils auront signé l’accord de coopération entre leurs deux pays.

et On a annoncé que les deux présidents recevraient les journalistes après qu’ils auraient signé l’accord de coopération entre leurs deux pays.

3. Les futurs proches dans le passé

Les verbes aller, devoir et être dur le point de + infinitif sont à l’imparfait.

Comparez :

■ II dit qu’il va m’aider.

et il a dit qu’il allait m’aider.

■ Le train doit arriver dans une heure.

et Le contrôleur m’a confirmé que le train devait arriver dans une heure.

■ il était sur le point de traverser la rue quand une voiture a surgi à sa gauche.

V. LA CONCORDANCE DES TEMPS À L’INDICATIF

Dans une phrase complexe, lorsque le verbe de la proposition principale est au passé (imparfait, passé composé, passé simple, plus-que-parfait), le verbe subordonné doit également être à un temps du passé. C’est la règle de la concordance des temps.

On ne peut pas dire :

■ Ma mère me disait toujours que je dois faire des études pour être indépendant

■ Il travaillait dans le jardin parqu’il fait beau.

On doit dire :

■ Ma mère me disait toujours que je devais faire des études pour être indépendant.

■ Il travaillait dans le jardin parce qu’il faisait beau.

Remarque générale

Il est possible de ne pas observer la règle de la concordance des temps :

– lorsque le verbe principal est au passé composé,

■ Éric m’a dit ce matin que les Dupont sont en voyage et qu’ils reviendront bientôt. (Au moment où Éric parle, les Dupont sont toujours en voyage.)

– lorsque la subordonnée exprime une vérité générale.

■ Le professeur expliquait aux élèves que la Terre tourne autour d’elle-même et autour du Soleil.

À propos de Nguyen Hoang Anh

Vietnamien, Father, Husband, I own and develop #Apprendre Français, founder of @Apprendre Français

Voir Aussi

Y et En (pronoms)

Y et En (pronoms)  – Ça y est, je suis en retard, je dois m’en …

Indicatif ou subjontif ?

Verbe de jugement : Indicatif ou subjontif ? – Il semble que ce soit demain que les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *