Accueil / Grammaire Française / Analyse grammaticale / Grammaire: Analyse du mot

Grammaire: Analyse du mot

  • L’article 
  • Le nom 
  • L’adjectif 
  • Le pronom 
  • Le verbe 
  • L’adverbe 
  • La préposition 
  • La conjonction

I. Analyse de l’article

L’analyse de l’article doit mettre en évidence sa fonctionsa natureson genre et son nombre :

  1. la fonction : un article est un déterminant, il se joint à un nom pour l'”actualiser”. Il faudra donc dire de quel nom il est le déterminant.
  2. la nature : il peut s’agir d’un article défini, d’un article indéfini, d’unarticle partitif. (Voir les entrées correspondantes). Il peut être élidé ou contracté. Voir ( article contracté, élision).
  3. le genre et le nombre : masculin ou féminin, singulier ou pluriel.

La description de l’article aura donc cette forme :
Il a acheté une voiture.

une = article indéfini, féminin singulier, déterminant voiture.

Il y avait de la neige partout.

de la = article partitif, féminin singulier, déterminant neige.

II. Analyse du nom

L’analyse du nom doit mettre en évidence sa fonctionsa natureson genre et son nombre :

1. la nature : on dira s’il s’agit d’un nom commun ou d’un nom propre.

2. son genre et son nombre : masculin ou féminin, singulier ou pluriel. (voir genre, féminin des noms, nombre des noms).

3. sa fonction : un nom peut être sujet, attribut, mis en apposition, mis en apostrophe (voir nom en apostrophe), complément d’objet direct,complément d’objet indirect, complément circonstanciel, complément du nom, complément d’agent, complément déterminatif de l’ adjectif, de l’adverbe, de l’ interjection, du présentatif. (voir aussi : fonctions du nom, in fine).

La plupart de ces fonctions donnent lieu à des entrées spécifiques que nous vous conseillons de consulter en cas de besoin.

La description du nom aura donc cette forme :

Je suis sûr que ton ami, par le train, arrivera plus vite.
ami = nom commun, masculin singulier, sujet du verbe arrivera.
train = nom commun, masculin singulier, complément circonstanciel de moyen du verbe arrivera.

III. Analyse de l’adjectif

L’analyse de l’ adjectif doit mettre en évidence sa fonctionsa natureson genre et son nombresa personne pour les adjectifs possessifs.

1. sa nature : de quel genre d’adjectif s’agit-il? adjectif qualificatif, adjectifnuméral, adjectif possessif, adjectif démonstratif, adjectif relatif, adjectifinterrogatif, exclamatif, indéfini.

2. son genre et son nombre : masculin ou féminin, singulier ou pluriel (voirnombre des adjectifs, féminin des adjectifs).

3. la personne si c’est un adjectif possessif: voir adjectif possessif.

4. la fonction : L’adjectif qualificatif peut être épithète, attribut (du sujet ou de l’objet), apposition. Les autres adjectifs sont classés dans lesdéterminants, il faut dire quel est le mot qu’ils déterminent.

La description de l’adjectif aura donc cette forme :

Cette robe est trop grande
grande = adjectif qualificatif, féminin singulier, attribut du sujet robe.
Cette = adjectif démonstratif, féminin singulier, déterminant robe.

IV. Analyse du pronom

L’analyse du pronom doit mettre en évidence sa fonctionsa natureson genre et son nombresa personne pour les PRONOMS possessifs, les PRONOMS personnels, les PRONOMS relatifs, les PRONOMS interrogatifs.

1. la fonction : le pronom peut avoir les mêmes fonctions que le nom voirfonctions du nom, in fine.

2. la nature : PRONOMS personnels, pronom démonstratif, PRONOMS possessifs, PRONOMS relatifs, pronom indéfini, PRONOMS interrogatifs,exclamatif.

3. la personne : pour les PRONOMS possessifs, les PRONOMS personnels, les PRONOMS relatifs, les PRONOMS interrogatifs.

4. le genre et le nombre : masculin ou féminin, singulier ou pluriel, neutre.

La description du pronom aura donc cette forme :

J’aime ceux qui savent vivre
ceux = pronom démonstratif, masculin pluriel, complément d’objet direct deaime.
qui = pronom relatif (ayant pour antécédent ceux), 3e personne, masculin pluriel, sujet de savent.

V. Analyse du verbe

L’analyse du verbe doit mettre en évidence sa fonctionsa naturesa forme:

1. sa fonction : indiquer la proposition, la phrase que le verbe commande.

2. sa nature : verbe attributif (voir attribut), transitif, intransitif,impersonnel, pronominal

3. sa forme : le mode ( indicatif, conditionnel, subjonctif, etc.), le temps (présent, futur, etc. voir temps (du verbe), la personne et le nombre (voirpersonnes grammaticales), la voix pour les verbes transitifs directs.

Notez : de nombreuses locutions verbales ne sont pas analysables séparément : avoir froid, avoir faim, crier victoire, faire défaut, perdre pied, rendre justice, etc. doivent être comprises comme équivalent à un verbe simple.

Les infinitifs et les participes ( participe passé ou participe présent) ne sont considérés comme commandant une proposition que s’ils ont un sujet propre (voir infinitive,participiale).

La description du verbe aura donc cette forme :

J’entends chanter les oiseaux.
entends
 = verbe entendre, transitif direct, voix active, indicatif présent, 1er personne du singulier, base de la phrase.
chanter = verbe chanter, intransitif, infinitif présent, base de la proposition infinitive.

VI. Analyse de l’adverbe

L’analyse de l’ adverbe doit mettre en évidence sa fonctionet sa nature.

1. sa fonction : un adverbe peut modifier un verbe (Il marche lentement), un adjectif (Il est trop fort), un autre adverbe (Il marche trop lentement).

2. sa nature : selon leur sens on classe habituellement les adverbes en sept catégories (voir espèces d’adverbes).

La description de l’ adverbe aura donc cette forme :

Il marche lentement
lentement = adverbe de manière, complément de marche.
Il est trop fort.
trop = adverbe d’intensité, complément de fort.

VII. Analyse de la préposition

L’analyse de la préposition doit mettre en évidence sa fonctionet sa nature:

1. nature : la préposition est un mot simple (avec, de, par, etc.) ou unelocution (près de, quant à, à cause de, etc.).

2. sa fonction : il faut indiquer les mots que la préposition met en relation.

Notez : certaines prépositions ne jouent aucun rôle grammatical, elles sont dites explétives ou vides (Il considère cet homme comme innocent).

La description de la préposition aura donc cette forme :

La porte de la grange est fermée.
de = préposition, unit le complément de relation grange au nom porte.

Il parle à sa mère
à = préposition, unit le complément d’objet indirect mère au verbe parle.

VIII. Analyse de la conjonction

Il existe deux sortes de conjonctions : la conjonction de coordination et la conjonction de subordination. La première unit des éléments de même fonction ou des propositions de même nature. La seconde unit une proposition subordonnée à une proposition principale. L’analyse de la conjonction doit mettre en évidence sa fonctionet sa nature.

1. sa nature : la conjonction est un mot simple (mais, cependant, et, lorsque, puisque, etc.) ou une locution (en effet, bien plus, pourvu que, aussitôt que, etc.). Il peut s’agir d’une conjonction de coordination (mais, et, ou, ni) ou d’une conjonction de subordination (quand, comme, lorsque, puisque).

2. sa fonction : il faut indiquer les mots que la conjonction met en relation.

La description de la conjonction aura donc cette forme :

Mon voisin et son fils sont partis à la pêche.

et = conjonction de coordination, unit les sujets voisin et fils.

Réveillez-vous avant qu’il soit trop tard.

avant que = locution conjonctive de subordination, unit la subordonnée il soit trop tard au verbe base de la phrase réveillez.

À propos de Nguyen Hoang Anh

Vietnamien, Father, Husband, I own and develop #Apprendre Français, founder of @Apprendre Français

Voir Aussi

Y et En (pronoms)

Y et En (pronoms)  – Ça y est, je suis en retard, je dois m’en …

Indicatif ou subjontif ?

Verbe de jugement : Indicatif ou subjontif ? – Il semble que ce soit demain que les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *