Accueil / Grammaire Française / L’accord du verbe avec le sujet

L’accord du verbe avec le sujet

[ca_audio url=”http://www.nhaccuatui.com/nghe?M=EjjJHHE9TH” width=”276″ height=”27″ css_class=”codeart-google-mp3-player”]

L’ACCORD DU VERBE AVEC LE SUJET

Le verbe s’accorde avec le sujet. Celui-ci peut être un nom ou un pronom

–> Les jeunes aiment les jeux vidéo.

–> Tu as vu l’émission d’hier sur les fusées ? – Oui, elle était passionnante.

Règle générale

Le verbe s’accorde avec le sujet en personne et en nombre.

■ Tu verras Julien ce soir.

■ Le loup et le renard sont des animaux carnivores.

■ Elle est arrivée hier soir de Suisse.

■ Ces fleurs ont besoin d’être beaucoup arrosées.

Lorsque le sujet est le pronom relatif qui, le verbe s’accorde avec l’antécédent.

■ C’est moi qui ai fait cette erreur.

(qui représente moi : 1ère personne singulier)

■ Vous qui êtes de Toulouse, indiquez-moi un bon restaurant dans votre ville !

■ Il y a beaucoup d’espèces animales qui ont disparu.

Le sujet peut être placé après le verbe à la forme interrogative ou dans une subordonnée relative.

■ Où se trouvent les clés et les papiers de la voiture ?

■ C’est dans ce quartier qu’habitaient mes grands-parents.

Cas particuliers

1. Les sujets sont des personnes différentes

Lorsque le verbe a des sujets de personnes différentes, l’accord du verbe se fait ainsi.

■ Toi et moi avons le même âge. (1ère + 2e personne = nous)

■ Hugo et moi, aimons beaucoup le cinéma. Nous y allons deux fois par semaine. (3e + ire personne = nous)

■ Madame, votre bébé et vous avez la priorité pour prendre un taxi. (3e + 2e personne = vous)

2. Les sujets sont coordonnés par ou, ni… ni

Ou : le verbe est au singulier ou au pluriel selon le sens de la phrase.

■ Le Président ou le Premier ministre accueillera le Chancelier allemand à sa descente d’avion. (= l’un ou l’autre)

■ Le vert ou le bleu seraient très jolis pour les rideaux de cette chambre. (= les deux couleurs)

Ni… ni : le verbe est au singulier ou au pluriel.

■ Ni son père ni sa mère ne pourront / ne pourra venir à sa remise de diplôme.

■ Pierre et Marie se disputent mais, à mon avis, ni l’un ni l’autre n’a / n’ont raison.

3. Le sujet est un nom collectif

Si le sujet est un nom collectif sans complément (peuple, foule, groupe, équipe, etc.), le verbe est au singulier.

■ La foule se pressait à l’entrée du théâtre.

■ Le public a applaudi le pianiste pendant dix minutes.

Quand le nom collectif est suivi d’un complément au pluriel, le verbe peut être au singulier (accord avec le nom collectif) ou au pluriel (accord avec le complément).

■ Un groupe de touristes visite / visitent le château de Chambord.

■ La majorité des Français a approuvé / ont approuvé cette réforme.

4. Beaucoup, peu, trop, assez, combien, la plupart, 10 %, 50 %, etc. + de + nom pluriel

Le verbe est au pluriel.

■ En France, beaucoup de gens prennent leurs vacances au mois d’août.

■ 10 % des électeurs ont voté pour le candidat écologiste.

■ La plupart des magasins sont ouverts jusqu’à 19 h 30.

5. Le seul qui, le premier qui, le dernier qui, etc.

On peut accorder le verbe :

– avec le sujet du verbe principal.

■ Vous êtes le seul qui puissiez m’aider.

– avec le seul, le premier, le dernier, etc.

■ Vous êtes le seul qui puisse m’aider

Học tiêng pháp online chúc các bạn học tốt tiêng pháp!!

À propos de Nguyen Hoang Anh

Vietnamien, Father, Husband, I own and develop #Apprendre Français, founder of @Apprendre Français

Voir Aussi

Y et En (pronoms)

Y et En (pronoms)  – Ça y est, je suis en retard, je dois m’en …

Indicatif ou subjontif ?

Verbe de jugement : Indicatif ou subjontif ? – Il semble que ce soit demain que les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *