Accord avec le sujet

Accord avec le sujet : règle générale

 En règle générale, le verbe s’accorde avec son sujet. On peut le repérer en posant la question : “Qui est-ce qui ?” ou “Qu’est-ce qui ?”.

Dans le cas où il y a plusieurs sujets, on considère qu’il s’agit d’un pluriel. Pour le genre, désolé mesdames mais le masculin l’emporte. Il suffit d’un seul sujet masculin au milieu de 10 sujets féminins pour que le masculin l’emporte.

– le cheval est blanc.

– le cheval et le mur sont blancs.

Accords difficiles avec un sujet

Lorsque le sujet se compose d’une partie au singulier et d’une partie au pluriel, on a le choix de l’accord en fonction du sens.

– Le groupe des bleus partira en premier.

– Un petit groupe d’enfants se faufilent au premier rang.

Lorsque le sujet comprend des expressions de quantité comme : peu, beaucoup, trop, la plupart, assez, combien, l’accord se fait au pluriel. Mais avec un nom au singulier, l’accord se fait au singulier.

– La plupart des gens font leurs courses le samedi.

– Trop de pluie inonde les sols.

Lorsque le sujet est un pronom relatif (qui, que, quoi, dont, où, auquel, duquel…), le verbe être s’accorde avec son antécédent. Si celui-ci est pluriel, l’accord est au pluriel.

– Il aime les chats qui sont noirs.

– La palette de couleurs qui est utilisée est jolie.

C’est, ce sont, c’était, c’étaient : le verbe être s’accorde avec l’attribut du sujet. Mais avec nous et vous le verbe être reste au singulier.

– Ce sont eux qui ont gagné.

– C’est nous qui avions raison.

Accords difficiles avec plusieurs sujets

Quand les verbes sont à des personnes différentes, le “tu” l’emporte sur le “il”. Le “je” l’emporte sur le “tu”. Pour simplifier “je” puis “tu” puis “il”.

– Paul reste.

– Paul et toi restez.

– Paul et moi restons.

– Paul, toi et moi restons.

Avec plusieurs sujets, l’accord se fait au pluriel si les sujets s’additionnent. Avec ou, il n’y a pas d’addition mais une sélection entre les deux sujets. Avec et, ni, comme, avec, il y a addition. Attention à la ponctuation pour voir l’addition.

– Le blanc et le noir me vont.

– Ni le blanc ni le noir ne me vont.

– Le blanc ou le noir me va.

– Le blanc comme le noir me vont.

– Le blanc, avec le pull, me va.

 

À propos de Nguyen Hoang Anh

Vietnamien, Father, Husband, I own and develop #Apprendre Français, founder of @Apprendre Français

Voir Aussi

Y et En (pronoms)

Y et En (pronoms)  – Ça y est, je suis en retard, je dois m’en …

Indicatif ou subjontif ?

Verbe de jugement : Indicatif ou subjontif ? – Il semble que ce soit demain que les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *