Accueil / Compétences Françaises / Luyện nghe tiếng pháp

Luyện nghe tiếng pháp

Học tiếng phápÉlections présidentielles en France

Exercices à écouter

Exercice 1 : Qu’apprend-on sur ces élections ? Sélectionnez dans la liste en fonction de ce que vous entendez.

Exercice 2 : Les élections en chiffres. Sélectionnez dans la liste en fonction de ce que vous entendez.

Exercice 3 : Que dit François Hollande dans son discours ? Sélectionnez dans la liste en fonction de ce que vous entendez.

Exercice 4 : Discours du premier ministre, François Fillon. Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez.

Exercice 5 : Demandes de François Fillon aux Français. Cochez la ou les bonne(s) réponse(s) en fonction de ce que vous entendez.

Exercice 6 : Vrai ou faux ? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez.

Pratiquez!!!

Lire la transcription

Extrait du journal en français facile du 22/04/2012

Elodie Largenton :
Pour commencer, le premier tour de l’élection présidentielle en France.

Les résultats sont maintenant connus depuis trois heures. Il s’agit toujours de résultats partiels. Ils ont été annoncés par le ministère de l’Intérieur.

Cécile Debarge :
Les chiffres qui vont suivre peuvent donc légèrement changer. Mais le trio de tête, lui, ne change pas.

Le candidat socialiste, François Hollande, arrive en tête, c’est-à-dire en première position. Il recueille 27,97% des voix.

François Hollande s’est dit « confiant » pour le second tour de l’élection, le 6 mai prochain. Il estime être « le mieux placé pour devenir le prochain président ».

On écoute un extrait du discours qu’il a prononcé à Tulle, en Corrèze.

François Hollande :
Je mesure la responsabilité qui est la mienne.

D’abord, réussir une alternance, qui redonne confiance aux Français dans l’action politique et dans la morale publique.

Ensuite, répondre aux inquiétudes légitimes, aux colères nombreuses que le scrutin a révélées : le chômage, la précarité, l’amputation du pouvoir d’achat, les inégalités qui se sont creusées, les rémunérations indécentes et l’insécurité qui frappe les catégories les plus exposées, et notamment les plus pauvres.

Enfin – et je sais que je suis regardé au-delà des frontières de notre pays – c’est de réorienter l’Europe sur le chemin de la croissance et de l’emploi.

Le changement est désormais en marche, et rien – je dis bien rien – ne l’arrêtera.

Il dépend désormais du peuple français. Et le choix est simple ! Soit continuer une politique qui a échoué, avec un candidat sortant qui a divisé. Soit redresser la France dans la justice, avec un nouveau président de la République qui rassemblera. (applaudissements)

Le 6 mai, je veux une belle victoire à la hauteur de la France et de son avenir !

Cécile Debarge :
François Hollande, candidat du Parti socialiste et numéro un au premier tour.

Elodie Largenton :
Derrière lui, en deuxième position, Nicolas Sarkozy obtient 26,86% des suffrages. C’est la première fois dans la cinquième République, qu’un président sortant n’arrive pas en tête au premier tour. Nicolas Sarkozy dit pourtant aborder le deuxième tour « avec confiance ».

On écoute la réaction du premier ministre, François Fillon.

François Fillon :
Mes chers concitoyens, ce premier tour témoigne de la diversité française et tous les votes doivent être respectés, parce qu’ils sont tous l’expression de notre nation.

Ce soir, rien n’est joué. Le second tour, c’est celui du choix décisif. Les Français le feront en leur âme et conscience, mais je veux leur dire ma conviction.

La crise des dettes n’est pas finie, ce qui signifie que nous n’avons pas le droit à l’erreur. Ceux qui promettent tout et trop vous trompent.

Désormais, nous avons un socle, un socle pour aller de l’avant et pour obtenir des succès. Revenir en arrière ce serait un gâchis.

Enfin, en ces temps difficiles, il faut un chef d’État. Peu d’hommes ont été aussi injustement attaqués que Nicolas Sarkozy. Mais personne ne peut douter de sa détermination et de son courage.

Français, Françaises, le 6 mai, vous allez décider. Faites-le pour l’idéal républicain que nous avons en partage. Faites-le pour la France, pour son avenir, pour celui de vos enfants. Faites-le autour du président de la République.

Elodie Largenton :
C’était François Fillon, le premier ministre français.

En troisième position, Marine Le Pen réalise un très bon score. La candidate du Front National recueille 19,03% des suffrages.

Cécile Debarge :
Vient ensuite le candidat du Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, avec 10,86% des voix. Le candidat centriste, François Bayrou, obtient 9,18% des suffrages.

Ensuite, dans l’ordre : Eva Joly pour Europe Ecologie-Les Verts, Nicolas Dupont-Aignan de Debout la République, Philippe Poutou du Nouveau Parti Anticapitaliste ; enfin Nathalie Arthaud de Lutte Ouvrière et Jacques Cheminade.

Le chiffre de la participation, s’élève, lui, à près de 80%.

À propos de Nguyen Hoang Anh

Vietnamien, Father, Husband, I own and develop #Apprendre Français, founder of @Apprendre Français

Voir Aussi

Luyện nghe A2 – bài 1

Học tiếng pháp: Luyện nghe A2 Vous téléphonez à Fréquence Voyages (système de réservation par …

Học tiếng Pháp – Bài số 18: Une voiture mal garée!

Học tiếng Pháp – Bài số 18: Une voiture mal garée! Nội dung hội thoại …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *