Accueil / Compétences Françaises / Sujets d’expression écrite (21-30)

Sujets d’expression écrite (21-30)

Học tiếng pháp

Sujet 21: Le premier jour où on va à l’école pour la première fois reste mémorable. Racontez ce qui s’est passé ce jour-là et dites ce que vous ressentez.

Le premier jour où l’élève va à l’école pour la première fois est un jour qui reste vivant dans la mémoire de chacun.

Je me souviens très bien de mon premier jour à l’école. C’était un lundi. Ma mère me réveilla de bonne heure. Elle me vêtit d’habits neufs qu’on avait achetés spécialement pour cette occasion. Ensuite, je mangeai le petit déjeuner que ma mère m’avait servi sur la table.

Une heure plus tard, ma mère me tenait par la main et m’emmenait à l’école. Ma crainte augmentait à mesure qu’on s’approchait de l’école.

Lorsque nous arrivâmes, je vis devant la porte de l’école beaucoup d’enfants.

Certains, comme moi, étaient accompagnés de leurs parents. Quand on entendit la sonnette qui annonçait l’heure des cours, ma mère me fit entrer et s’en alla.

Je pris place parmi des élèves qui faisaient la queue devant une classe. Un monsieur vint vers nous; il nous sourit. Cela me rassura. C’était mon maître.

____________________________________________________

Sujet 22 : Dans le monde moderne, particulièrement dans les grandes villes, l’hospitalité traditionnelle se perd. Exprimez votre opinion à l’aide d’arguments.

A l’heure actuelle, on invite moins, on accueille moins volontiers l’étranger et même la famille éloignée. Les raisons en sont multiples: les gens, pris par leurs activités, ont moins de temps à consacrer à autrui. Ils ont souvent plus d’argent qu’autrefois, mais ils le consacrent à leur famille proche, à rembourser des crédits, à faire des économies. Dans les grandes villes, on se connaît moins (individualisme, indifférence…)

Ces changements me paraissent regrettables car la vie en commun a des aspects agréables et la solidarité demeure nécessaire. L’égoïsme moderne est moins noble et moins humain que l’altruisme d’autrefois.

______________________________________________________

Sujet 23: Es-tu pour ou contre le comportement autoritaire des parents envers leurs enfants? Justifie ton opinion à l’aide d’arguments pertinents.

Dans beaucoup de familles, le rapport entre les parents et leurs enfants est basé sur l’autorité. Certaines personnes soutiennent cette autorité; d’autres au contraire la dénoncent.

Pour l’autorité parentale:

– Les parents protègent leurs enfants contre les dangers qui les menacent (drogue, tabagisme, prostitution…).

– Les enfants, jeunes et moins jeunes, sont immatures: ils ont donc besoin de la tutelle de leurs parents.

– La liberté et l’autonomie conduisent dans plusieurs cas à la délinquance.

Contre l’autorité parentale:

– L’autorité parentale produit des enfants timides, lâches et caractériels.

– L’autorité excessive conduit les enfants à la délinquance, à la fugue.

– Lorsque les parents sont autoritaires, il n’y a pas de communication entre eux et leurs enfants. En conséquence, ces derniers se cantonnent dans le silence: ils ne parlent pas de leurs problèmes, de leurs souffrances.

Je suis contre l’autorité excessive: les parents recourent systématiquement à la violence et au châtiment corporel qui provoque chez les enfants des traumatismes psychologiques graves.

L’autorité est nécessaire, mais elle ne doit pas devenir un prétexte à la violence physique. Les parents doivent faire preuve de fermeté, tout en restant compréhensifs et humains.

____________________________________________________

Sujet 24: A travers quelques exemples, essayez d’expliquer ce qu’est la magie et de dégager quelques-uns des problèmes que pose son existence.

Pour m’ôter le mauvais oeil, ma mère disait une prière, en laissant tomber des gouttes d’huile dans une assiette d’eau qu’elle tenait au-dessus de ma tête. Si l’huile disparaissait dans l’eau, j’étais désenvoûté.

La magie repose sur d’anciennes croyances populaires: des esprits surnaturels interviennent dans la vie des hommes. Des personnes prétendent avoir le pouvoir d’agir sur ces esprits. Elles usent de pratiques variées dont le fonctionnement demeure inexpliqué.

Les croyances populaires sont-elles fondées? La religion ne les reconnaît pas, la science les rejette.

Ces pratiques ne survivent-elles pas comme moyen d’exploiter profitablement la crédulité, l’ignorance et la peur des gens simples?

____________________________________________________

Sujet 25: Est-ce que la science et la technologie constituent un danger pour l’homme?

De nos jours, la technologie et la science connaissent une grande évolution.

De nombreuses s’inquiètent à cause de ce développement: ils y voient une menace pour l’humanité. Dans quelle mesure cette peur est-elle fondée?

La technologie causent beaucoup de dangers pour l’homme: destruction de l’environnement (pollution, disparition d’espèces animales…), invention d’armes de destruction (armes nucléaires, chimiques, bactériologiques…), propagation de la violence (à cause du cinéma et de la T.V, par exemple), accidents relatifs

aux transport (accidents de la circulation, écrasement d’avions, naufrage de bateaux…).

La technologie et la science sont utiles pour l’homme: invention du matériel médical, guérison de maladies graves, prévention de catastrophes naturelles mortelles (éruption volcanique, inondation..), facilitation de la communication (téléphone, internet…).

La science et la technologie ne sont pas dangereuses, c’est l’usage qu’en fait l’homme qui les rend néfastes. Donc, il faut conscientiser l’homme et le prémunir contre le mal et la tentation de détruire son semblable. Il est nécessaire de répandre les valeurs de la paix, de la tolérance et de l’entraide pour éradiquer les guerres, la violence et la haine.

__________________________________________________

Sujet 26: La mode conduit parfois les jeunes à s’habiller ou à se coiffer de manière bizarre : piercing, tatouage, cheveux hérissés, pantalons rapiécés.Vous sentez-vous concerné(s) par cette tendance ?

Vous préciserez votre point de vue en l’appuyant à l’aide d’argument pertinents et d’exemples tirés de votre expérience personnelle.

Selon le « Petit Robert », la mode signifie manière, mœurs », manière individuelle de vivre, d’agir et de penser.

Au début, le phénomène est apparu dans les pays occidentaux pour se propager plus tard dans le reste du monde.

Le mode se limite à l’aspect extérieur. Lequel aspect demeure un moyen de distinction. Elle est liée au changement.

Au début, réservée à l’élite, la mode servait à faire la distinction entre une population simple et modeste et une autre riche et aisée, qui cherche constamment à conserver son rang social. Il n’y a pas si longtemps que ces différences s’estompent.

Actuellement, tout le monde a droit à la mode, même les petites bourses y participent et parfois même y contribuent. Nous allons donc vers une démocratisation des modes, tant féminines que masculines : de moins en moins elle demeure un phénomène de classe, de plus en plus elle devient un phénomène de masse. Avec la seule différence la question de qualité du produit. Ce qui a ouvert la voie au phénomène de l’imitation et la contre façon.

Pour le jeune ce qui compte c’est qu’il suit la mode peu importe la qualité du moment qu’il ressemble en quelque sorte aux autres.

Personne n’est contre le changement ; or parfois, la mode peut paraître sous des formes répugnantes, à tel point que le jeune devient repoussant lorsqu’il s’habille ou se coiffe d’une manière bizarre qui blesse l’œil (cheveux hérissés, pantalons déchirés ou rapiécés, pull très courts qui laissent paraître une partie de leurs corps.)

Pour le jeune ou pour le fanatique de la mode l’essentiel est de suivre la mode et d’y rester fidèle, sans prendre en considération les convenances. Cette soi-disant mode pourrait porter atteinte à la morale, à l’identité culturelle, sociale et religieuse.

Le jeune, par un souci de suivisme aveugle, il consomme sans faire appel ni à son esprit critique, ni même aux règles sociales qui régissent sa société. Dans un sens, c’est un conformisme qui tend vers une aliénation constante et chronique du jeune, d’ailleurs, la mode est faite pour être démodée. Donc, jusqu’à quand nous allons demeurer passifs, des personnes qui se donnent l’illusion de suivre un système de vie ou de pensée étranger à notre identité.

_________________________________________________

Sujet 27: Certains adolescents se plaignent du fait que leurs parents ne leur accordent pas assez de liberté. Pensez vous qu’ils ont raison ?

L’adolescence est une étape transitoire qui se situe entre l’enfance et l’âge adulte. Voulant divorcer d’avec le stade de l’enfant, l’adolescent tente d’accéder à celui de l’adulte, et cela ne se fait pas sans heurts vis-à-vis de son entourage.

L’adolescent se sent, malgré lui, tiraillé entre deux besoins diamétralement opposés : à savoir le besoin de sécurité et le besoin d’autonomie. Cette situation déclenche une série de crises, notamment s’il a des parents exigeants. Lui, il pense qu’il est déjà

adulte, remarquant certaines transformations physiologiques et psychologiques, croyant que cela est largement suffisant pour acquérir sa liberté. Les parents voient en lui un enfant qui n’a pas encore acquis sa maturité lui permettant d’être un individu

capable de gérer sa vie en toute sécurité ; et que la vie n’est aussi simple qu’il croit.

A partir de là, il commence à prendre une position hostile à l(égard des adultes en la personne des parents. Alors, il se révolte.

Si cette crise est moins grave, elle peut être passagère, et l’adolescent va rapidement retrouver sa sagesse .mais dans le cas contraire, elle pourrait avoir des répercussions fâcheuses : l’adolescent pourrait s’adonner à la cigarette, à la drogue, à la délinquance.

L’adolescent doit avoir sa liberté mais relative pour se préparer progressivement à avoir sa liberté totale mais avec le concours de ses parents qui eux aussi doivent être conscients de l’étape complexe et difficile que traverse leur fils ou fille.

Nombreux sont les adolescents qui ont les adolescents qui ont gâché leur vie à cause de cette liberté totale dont ils ne savent pas se servir.

__________________________________________________

Sujet 28: Pourquoi les jeunes sont réticents au mariage?

De nos jours, la plupart des jeunes se marient plus tard que les générations précédentes.

La hausse du coût du mariage et du niveau de vie, le montant exorbitant de la dot, la non possession d’un logement indépendant, le manque d’un travail stable, la peur de la responsabilité sont autant de causes qui les empêchent de se marier. De plus en plus de jeunes n’osent pas franchir le pas et préfèrent vivre dans le célibat  au point que celui-ci est devenu un véritable phénomène de société.

Le célibat prolongé au Maroc est en hausse. C’est un constat alarmant. La réticence des jeunes au mariage constitue un vrai problème.

Le mariage est synonyme d’engagement, de dépenses et de responsabilité. La plupart des jeunes veulent se marier, mais le problème majeur auquel ils sont confrontés est d’ordre financier.

Ils ont besoin d’abord d’un emploi et d’un logement avant de penser à se marier et à fonder un foyer.

On peut donc conclure que les difficultés matérielles sont à l’origine du célibat prolongé.

__________________________________________________

Sujet 29: Etes-vous pour ou contre le mariage mixte ?

Plusieurs jeunes hommes préfèrent se marier à des femmes étrangères, surtout européennes ou américaines. Ces jeunes évoquent de multiples raisons pour justifier leurs choix et convaincre les détracteurs du mariage mixte.

Ils arguent que ce mariage leur permet de connaître une culture différente, une autre façon de penser et de vivre. Le couple mixte à accepter l’autre et la différence. Cela favorise le rapprochement entre les peuples et le dialogue entre les civilisations. Ainsi, des ponts sont jetés entre les communautés, ce qui contribue à la résolution des conflits et des guerres.

Mais, les détracteurs avancent d’autres arguments pour soutenir leur rejet du mariage mixte. Le mariage mixte repose parfois sur des bases opportunistes. Il y a également la question de la communication. La plupart de ceux qui épousent des étrangères ne maîtrisent pas les langues étrangères. Aussi se trouvent-ils confrontés au problème de la communication. Mais, le problème le plus grave qui se pose pour un couple mixte est celui de la différence des cultures. Cette différence est un facteur de conflits et de mésententes. Le problème culturel se pose davantage lorsque le couple mixte a des enfants. Quels noms leur donner : des noms arabes, français, américains, italiens ou autres ? Quelle religion va-t-on leur inculquer ?

Personnellement, je ne suis pas contre le mariage mixte. Aujourd’hui, il n’y a pas de frontières entre les pays: le monde est devenu un village planétaire. Epouser une étrangère ou un compatriote, ce n’est pas le problème: la seule condition de la réussite du mariage, c’est la maturité des deux conjoints et leur entente.

_________________________________________________

Sujet 30: Recourir au crédit pour résoudre ses problèmes d’argent est-elle pour vous une bonne solution ? Rédigez un texte dans lequel vous exprimerez votre avis sur le sujet.

Le coût de la vie qui ne cesse d’augmenter peut avoir une incidence directe sur la vie des familles, notamment les modestes.

Des dépenses ou difficultés financières imprévisibles peuvent surgir.

On peut trouver des solutions immédiates pour y remédier : recourir aux banques pour contracter des crédits pour la rentrée scolaire, les vacances, les fêtes, les mariages…

C’est vrai que cette solution semble efficace dans l’immédiat, cependant elle ne l’est pas pour toujours, et ce pour plusieurs raisons :

– le recours fréquent à ces crédits cause un déficit financier chronique.

– il pousse les gens à dépenser sans réfléchir.

– Risque de faillite et de ruine.

À propos de Nguyen Hoang Anh

Vietnamien, Father, Husband, I own and develop #Apprendre Français, founder of @Apprendre Français

Voir Aussi

Luyện nghe A2 – bài 1

Học tiếng pháp: Luyện nghe A2 Vous téléphonez à Fréquence Voyages (système de réservation par …

Học tiếng Pháp – Bài số 18: Une voiture mal garée!

Học tiếng Pháp – Bài số 18: Une voiture mal garée! Nội dung hội thoại …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *